anibis logo
anibis alex
anibis alex
fr

La Civilisation de l' Empire Inca

CHF 8.–

Détails

  • Remise
    Retrait et envoi
  • Type d’annonce
    Offre

Description

Un état totalitaire du passé
Par Rafaël Karsten
Collection Le Regard de l' Histoire
Editions Payot
En bon état
Imprimé en 1972
272 pages
Tapez jmm
Compte tenu de son milieu géographique et de certaines influences extérieures, la civilisation inca doit être considérée essentiellement comme une création sud-américaine originale. Ses traits les plus caractéristiques, son organisation sociale et son communisme agraire particuliers, de même que son fameux art céramique, ont leurs fondations dans les cultures de la base Amérique du sud.
Mais l'organisation sociale que nous constatons dans l'Empire inca à l'époque de sa plus grande floraison doit être considérée comme un phénomène presque sans parallèle. On peut en effet se demander si dans l'histoire d'aucun peuple un ordre sociale " socialiste", voire "communisme", a jamais été réalisé avec autant de succès qu'ici.
Un autre phénomène politique caractérise la civilisation inca : la forme théocratique du gouvernement, dont on ne trouve aucune analogie en Amérique du Sud (bien que l'on la rencontre chez les Aztèques d'Amérique centrale et chez les peuples de culture asiatique). Elle est étroitement associée avec la religion de l'Empire inca qui, partant de croyances animistes primitives, atteignit des formes plus évoluées, caractéristiques du polythéisme. Cette religion d'état, le culte du soleil, eut une énorme importance sociale et politique, que Raphael Karsten analyse à la fois en ethnologue, en sociologue et en historien des religions.
Il s'interroge enfin sur le brusque effondrement de cet Empire si bien organisé, face à un envahisseur espagnol numériquement très inférieur, mais prélude d'autres effondrements, d'autres conquêtes et d'autres colonisations.


Emplacement


Partager


Annonceur

jmm
Inscrit-e depuis le 17.01.2013


Annonce

Dernière modification
22.10.2020
Numéro de l’annonce
26903992
Signaler une annonce suspecteNos conseils de sécurité