anibis logo
anibis alex
anibis alex
de
  1. Startseite
  2. Handwerk & Garten
  3. Pflanzen & Blumen
  4. Gartenpflanzen
  5. Bananier nain chinois, Lotus d’or (Musella lasiocarpa)

Bananier nain chinois, Lotus d’or (Musella lasiocarpa)

CHF 12.–

Details

  • Art des Inserats
    Angebot

Beschreibung

STOCK éPUISé, EN COURS DE MULTIPLICATION

Bananier sacré de boudha, bananier des neiges Prix de 10 à 50 CHF suivant la grosseur du pot 12 CHF 3 à 4 litres 28 CHF 5 litres 35 CHF 7 litres 50 CHF 10 litres Type de feuillage : semi-persistant Hauteur : 1.50m Rusticité : rustique jusqu’à -12°C ou moins Exposition : soleil à mi-ombre Type de sol : riche et humifère Acidité du sol : acide à neutre Humidité du sol : frais à humide Utilisation : potée ou pleine terre Plantation, rempotage : printemps Méthode de multiplication : semis, division de rejets Musella lasiocarpa est originaire de Chine, du Vietnam et du Laos, mais il est presque disparu de son milieu d’origine, car grandement utilisé autrefois pour le fourrage, ses fibres, ses propriétés médicinales, et ses fleurs, durables et décoratives. Souvent trouvé au pied des temples boudhistes, il est appellé plante sacrée de Bouddha. La plus rare et le plus précieuse des fleurs sacrées des minorités ethniques de Dai et de Bulang de Yunnan méridional est le LOTUS D'OR (Musella lasiocarpa). Musella est une espèce naine endémique de bananier dans la vallée de Yunnan. Sa ressemblance au lotus et sa couleur d'or ont fait de cette plante une originalité pour le bouddhiste bien qu'elle soit difficile à trouver. Dans nos régions, le lotus d’or est suffisamment rustique pour être acclimaté en pleine terre, avec ou sans protection . Il peut être aussi cultivé en pot et abrité pour l’hiver. Si dans la nature, le lotus d’or se limite généralement à une hauteur de 60 cm, en culture il est capable de se développer jusqu’à 2 m de hauteur. Musella lasiocarpa se cultive dans un mélange riche et drainant. Que ce soit pour une culture en pot ou en pleine terre, voici le type de substrat conseillé : ¼ de terre de jardin, ¼ terreau, ¼ sable grossier horticole pour le drainage, et ¼ de fumier bien décomposé, car il est gourmand. Un lit de billes d’argile en dessous du mélange améliore encore davantage le drainage. Les arrosages sont abondants toutes la belles saison. Pendant les deux mois d’été, Musella lasiocarpa demande encore plus d’eau : sa terre ne doit jamais sécher. L’exposition doit être ensoleillée et abritée des vents violents qui abiment les larges feuilles. Le lotus d’or cultivé en pot gagne à être sorti au soleil pendant la balle saison. Musella lasiocarpa perd souvent ses feuilles en hiver, avec la lumière qui baisse. Les parties aériennes sont détruites par le gel dès -2°C. Elles tombent sur la souche et protègent ainsi les bourgeons de croissance sous-terrain. Les tiges renaissent avec vigueur et rapidité au printemps, souvent accompagnées de nouveaux rejets. Il résiste alors facilement jusqu’à -12°C, voire au-delà. Musella lasiocarpa craint le surplus d’eau en hiver. En hiver pluvieux, ou ainsi qu’en régions très froide, une couche de paille épaisse et non serrée, recouvert d’un toit anti-pluie, (bâche ou tôle transparente) permet d’isoler davantage la souche ainsi que les jeunes pousses printanières. Les protections ne sont enlevées que lorsqu’il ne gèle plus.


Standort


Inserat teilen


Anbieter

peter-peter
Registriert seit dem 03.10.2018


Inserat

Letzte Änderung
27.05.2020
Inseratnummer
30029690
Verdächtiges Inserat meldenUnsere Sicherheitstipps